Accueil
Retour à la liste

Prêt de deux objets archéologiques au musée archéologique de Fribourg

Prêt de deux objets archéologiques au musée archéologique de Fribourg

Archäologisches Museum Colombischlössle Freiburg / Musée Archéologique “Colombischlössle“ à Fribourg

 

La valeur historique et esthétique des collections des Ages du Bronze et du Fer du Musée Historique de Haguenau est déjà bien connue du public et des spécialistes. Il en va désormais de même concernant la collection gallo-romaine. En effet, à l’occasion de son exposition sur les légionnaires, le musée archéologique de Fribourg a sollicité le Musée Historique de Haguenau pour le prêt de deux artefacts gallo-romains remarquables - la jambière d’appart et le casque de légionnaire - pour l’exposition "Der Legionär - mehr als nur ein Krieger / Le légionnaire romain - bien plus qu'un guerrier".

Ayant le statut de « Trésor National », le prêt des deux pièces a fait l’objet d’une demande d’autorisation de sortie du territoire au Ministère de la Culture. Celle-ci a été accordée, permettant ainsi aux deux objets d’être les stars de l’exposition. Nous pouvons retrouver sur leur site Internet, les affiches, livrets guides et vidéo de l’exposition, nos confrères allemands ne sont pas peu fiers de ce prêt !

 

Un peu d’histoire…

Casque de légionnaire, bronze, Ier siècle
Site de découverte : Drusenheim ; collection Xavier Nessel

La trouvaille de ce casque est exceptionnelle car contrairement à ce que l’on pourrait penser, les pièces d'armement découvertes en Alsace sont rares. Tellement rare que c’est ce casque qui a donné son nom à tous les casques de légionnaire du même type : « Casque de Haguenau ».  Il est entièrement en bronze et constitué par un timbre hémisphérique d'une seule pièce, qui se prolonge en avant par un rebord étroit et à l'arrière par un large couvre-nuque. Le timbre présente une fracture ancienne, vraisemblablement occasionnée par un coup ayant peut-être provoqué la mort du légionnaire qui portait le casque…

Les six inscriptions gravées au poinçon sur le couvre-nuque indiquent les noms des légionnaires qui ont porté ce casque. Ces inscriptions laissent supposer que le casque a été porté par au moins 4 soldats différents : Marcius, Marcus Julius Celer, Aper et Julius. Ces quatre soldats appartenaient à la même centurie qui faisait partie de la legio IV Macedonica issue de l'ancienne légion IV de César et dont la présence et les activités sont attestées à Mayence et dans la vallée du Rhin supérieur de 45 jusqu’à 75 après J.-C.

Casque de légionnaire

 

Jambière d’une armure d’apparat, tôle de bronze dorée et argentée, IIe - IIIe siècle
Site de découverte : Fort-Louis

Cette jambière a été retrouvée dans une gravière de Fort-Louis et a été acquise par le musée en 1968. Cette pièce, d’une facture exceptionnelle, faisait partie d’une armure de parade qui n’était pas utilisée pour le combat. Elle représente « La fuite d’Enée », un sujet populaire et de propagande nationale à l’époque romaine. Les Romains considéraient en effet Énée, un demi-dieu et héros de la guerre de Troie, comme le père fondateur de leur civilisation car selon le poète Virgile, Romulus et Remus, les fondateurs de Rome, étaient des descendants d’Enée. La scène représentée sur la jambière montre Enée fuyant Troie, portant sur son épaule son père Anchise et tirant son fils Ascagne par la main. Anchise tient une boîte renfermant les Lares et les Pénates, divinités protectrices du foyer. Après un long voyage, Enée arrive en Italie et épouse Lavinia, fille du roi des Latins. Cette union symbolise la synthèse d’éléments italiens et grecs dans la formation du peuple latin.

Jambière d’une armure d’apparat

 

L’exposition en quelques mots 

Les légionnaires romains ont marqué la vie dans la région du Rhin supérieur pendant 200 ans. Leur tâche principale était de sécuriser les frontières de l'Empire. Mais que faisaient les soldats quand il n'y avait pas de guerre ? Des découvertes au Bade-Wurtemberg, en Hesse et en Alsace témoignent des nombreuses activités des légionnaires qui, grâce à leurs savoirs spécialisés, apportèrent des innovations dans les domaines de la technologie, de l'éducation et de la religion, innovations dont l'influence s'exerce encore aujourd’hui.

L’exposition est à découvrir jusqu’au 7 février 2021.

 

Comme si on y était, visitez l’exposition à 360° !

Sur le site du musée archéologique de Fribourg : https://www.freiburg.de/pb/1555770.html
Plus d’infos sur la page de l’exposition : https://www.freiburg.de/pb/1417947.html

 


Retour à la liste

Toutes les informations de Haguenau sont sur www.ville-haguenau.fr